Voyage en Birmanie, la belle inattendue

Mon voyage en Asie commence par la Birmanie. En janvier 2016, je prends le temps de la découverte : 16 jours pour quatre sites incontournables. Yangon, le lac Inle, Bagan et Mandalay me réservent des surprises… Car la Birmanie est un pays qui se révèle à sa manière, souvent inattendue.

A Yangon, derrière le chaos de la ville se cache la paix des pagodes

Mes premiers pas en Birmanie se font dans cette ancienne capitale, poumon économique du pays. Ma première impression est celle du chaos des grandes villes asiatiques. Pollution, circulation anarchique et bruyante, trottoirs débordants, crachats de bétel…
Paisibles, les pagodes de la ville m’attirent. Après Sule, la visite de Botahtaung vaut le détour, avant de rejoindre l’embarcadère tout proche. Le temps s’y passe à observer la vie au bord de l’eau, les mouvements des bateaux… À la pagode Shwedagon, je suis envoûté par la ferveur religieuse qui y règne.
Je découvre à Yangon les marchés birmans et le street food, et mes premières spécialités culinaires.

Le sublime lac Inle, un lieu hors du temps

Mon coup de cœur ! De tous mes voyages, j’ai rarement vu plus beaux paysages. Les maisons sur pilotis et l’art de vivre des habitants me fascinent. Outre différentes techniques de pêches, ils pratiquent une étonnante culture sur jardin flottants. La bicyclette est le meilleur moyen de découvrir les rives du lac. Les marchés, l’agriculture, les pagodes et monastères des villages environnants… Tout est magnifique ! Samkar, au sud du lac, demande une journée entière.

Bagan s’illumine au soleil levant

De Nyaung Shwe, au nord du lac Inle, je prends la route de Bagan. Après sept heures de bus sur une route sinueuse, j’arrive dans cette ville incontournable. Le vélo électrique se révèle idéal pour en découvrir les secrets dès le petit jour.
La pagode Law La Ou Shaung illuminée par le lever de soleil, c’est magique ! À cette heure matinale il n’y a personne, juste une dizaine de visiteurs éblouis. À vrai dire, l’aube et le crépuscule sont les plus beaux moments de mon séjour à Bagan. La ville prend une dimension féérique dans ces jeux de lumière avec la brume. Qu’on l’explore en vélo, en calèche, en montgolfière, Bagan se révèle à l’aurore.

Au-delà des apparences, le sourire de Mandalay

Je tombe sous le charme du Pont U Bein, un ouvrage en teck d’un kilomètre. Ce pont qui enjambe un lac est un lieu de vie incroyable ! Bonzes, pêcheurs, jeunes, à pied, en vélo, toute la population semble s’y donner rendez-vous, toujours souriante.
Non loin, le monastère Mahagandayon offre une vision inattendue. Des centaines de moines en file indienne, venus chercher leur nourriture. L’invitation à partager leur repas au monastère, c’est la plus belle surprise du jour.
Ne manquez pas le temple Mahamun (sa célèbre statue de Bouddha) et une représentation au Mandalay Marionette !

Je vous en dis plus sur les transports, hébergements et aspects pratiques… Bienvenue en Birmanie !